« QUIPROQUOS INTERCULTURELS (1) | Accueil | QUIPROQUOS INTERCULTURELS (3) »

05/02/2009

Commentaires

Phil'

La pauvre femme ne devait pas avoir l'habitude d'avoir affaire avec des étrangers, sinon elle saurait que c'est une erreur très courante.
Les anglophones la font souvent, en voulant prononcer le mot "cuzinha" (cuisine) et les français (voire même les italiens) en voulant dire cousin.
Les "saloios" (gens de la campagne) catégorie dont faisait partie cette brave femme, faisaient souvent l'objet de plaisanteries vachardes, de la part des citadins. Les gens du Minho et de l'Alentejo ont fait ricaner à leurs dépens des générations de portugais. Ceux des Beiras (Alta et Baixa) ont probablement été la cible des blagues les plus caustiques...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

février 2015

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  

ALENTEJO

Blog powered by Typepad
Membre depuis 01/2005