« GABON, 1982: (II) - La voie périlleuse de la liberté | Accueil | São Tomé e Príncipe 1982: 1 – São Tomé : l’île chocolat »

03/06/2009

Commentaires

Jacqueline Paulus Petit


Le marketing,c'est aussi ne pas vendre des

baskets à un cul de jatte !!!

Pendant une foire de Paris,des petits rigolos

ont vendu des réfrigérateurs "haut de gamme"

à des Africains ,vivant en pleine brousse ,

qui n'avaient pas l'electricité ,ils

auraient du pédaler !!!

Quiquine .

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

février 2015

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  

ALENTEJO

Blog powered by Typepad
Membre depuis 01/2005