« Tagine d'agneau, pruneaux etc. | Accueil | Raie beurre noisette façon CdM »

23/04/2007

Commentaires

Phil'

Tout-à-fait d'accord avec toi en ce qui concerne les écrits de Le Clézio : moi non plus, je n'ai jamais réussi à passer la deuxième page.
Comme dans ses interviews, il est ennuyeux.

Gracianne

Cher JCP,
que j'aime tes choix (a part Celine, que je n'ai jamais reussi a lire), Desproges, Carmet, Queneau, et Boyd, celui la je l'adore. Tu me donnes envie de me replonger immediatement dans ses bouquins. Je n'ai jamais lu Grainville, voila une lacune a combler.

jp

et bien ça va me donner du travail
il faut répondre à toutes ces questions ?
jp

Alain MARC

Sujet de papilles à se délecter l'esprit, Cézanne ne nous offrait-il pas comme des mots choisis la dégustation transcendée de ses pommes, alors qu'elles n'étaient sur le tableau qu'une expression des vues de son esprit , ... et combien d'autres avant (et après) lui, dont on se délecte de la nature des représentations ou évocations oh combien suggestives, que l'on qualifie pourtant de "natures mortes" !
Hors la nature des mots est une nature vivante qui s'insinue si bien dans notre esprit qu'il n'est besoin que de leur consonnance pour susciter évocations ou représentations aptes à titiller nos papilles telles ces délicieuses recettes dont la seule lecture déclenche chez tout bon épicurien (et même pas forcément bibliophile) des réflexes pavloviens totalement non maîtrisables ...
C'est dire Cher Jean si les quatre livres auxquels je suis le plus attaché se bousculent pour évoquer bien des choses, puisant leurs racines multéiformes de l'imaginaire le plus débridé ou l'humour le plus cocace aux réflexions les plus éminament sérieuses et compliquées !
Outre le fait que tes choix, avis et opinions sont étrangement et en grande partie aussi les miens (j'aurais mis Desproges parmi les 4 avec ses références aux cons), le premier en bonne place, à cause de l'influence poétique et aventurière qu'il a eu sur mon existence - sans compter les choses de l'air où le vol tient une place essentielle - est Antoine de Saint-Exupéry avec Citadelle où St-Ex met en exergue la valeur de l'échange et des liens qui tissent sur des citadelles de sable des forteresses plus solides par le coeur des hommes qui en font le ciment .
Le second,alors là on change complètement d'atmosphère je vous en cite une phrase que j'aime bien, : "Si la fortune vient en dormant, ça n'empêche pas les emmerdements de venir au réveil" ou encore "L'orgue de Barbarie est à la figue du même nom ce que la trompette bouchée est au cidre" et encore "Celui que la fumée n'empêche pas de tousser et que la toux n'empêche pas de fumer a droit à la gratitude de la Régie française des Tabacs" ! Vous aurez reconnu Pierre Dac dont les "Arrières-pensées et maximes inédites" constituent avec ses autres publications une référence incontournable .
En 3 et pour des raisons liées à mon enfance, (avec la condition humaine qui s'en dégage, sa dimension épique, son regard de "scrutateur de la lutte pour se survivre", son lyrisme, etc.), vient Victor Hugo dans "La Légende des Siècles" (je sais, c'est "classique" mais lire "entre les lignes" ça fait réfléchir mais c'est beau!) et je ne peux sans évoquer ce monument en citer ces trois vers tirés des songes de Rtuh : "...Quel dieu, quel moissonneur de l'éternel été
Avait, en s'en allant, négligemment jeté
Cette faucille d'or dans le champ des étoiles."
Et pour terminer je continue avec un livre un peu "sérieux" mais c'est par atavisme et il est sur mon chevet car j'y reviens souvent : "De l'art à la philosophie" de René Huyghe essentiel selon mon point de vue pour qui s'intéresse à l'art car ce bouquin "remet les pendules à l'heure" dans un monde où l'art a perdu ses repaires, où les valeurs fondamentales de l'art sont "rengardisées" pour ne pas dire tout simplement niées par certaines de nos "élites bien pensantes" ...
J'en citerai cette simple phrase (p.191) : "On ne fait pas de l'art avec des principes" et je rajouterai personnellement aujourd'hui ..."avec des concepts" !

Patrick CdM

Sur mon livre de référence, la saupe est marquée "Sa chair molle est peu estimée". Je n'ai jamais goûté, mais son proche cousin le marbré est un délice... Je lis aussi qu'elle se nourrit essentiellement d'algues et d'un peu de crustacés, les poissons brouteurs, ce n'est pas vraiment ce que je préfère!
Je me doutais bien que je ne faisais pas d'erreur en t'envoyant ce questionnaire, et d'ailleurs, j'ai trouvé beaucoup de points communs avec les miens, et parmi ceux que j'aurai pu citer : Céline, Renard, Desproges, et curieusement, le même engouement pour Les Flamboyants, et pour celui-là seulement de PG! Et l'envie du coup de lire Carmet.
Et puis arrête de me balancer des compliments comme çà, je vais être obligé de faire pire! Merci pour tout!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

mai 2015

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Sites cuisine

  • INDEX DES RECETTES et PAPOTAGES
  • BLOG APPETIT
    Le lien fédérateur entre mille autres blogs culinaires
  • Chazallet
    Un véritable filon aurifère sous le signe général de la clarté et de la simplicité. Patrick a une main et un nez très sûrs.
  • Cuisine de la Mer
    Incontournable pour qui raffole de poissons et crustacés
  • GASTRONOMADES
    Le joyeux blog de Lilizen
  • Gato Azul
    Louise, un précieux maillon retrouvé entre Alquimista et moi, dans la grande chaîne des toqués du Portugal
  • KOOKIT
    Beaux et bons ustensiles de cuisine à prix raisonnables
  • LA CUISINE DU JARDIN
    Comme son nom l'indique, l'esthétisme et le culte du plaisir en prime. Humour, élégance, créativité: que du bonheur !
  • LA TASCA D'ELVIRA
    La bonne cuisine portugaise à l'usage des Francophones et Lusophones réunis
  • Marseille Sympa
    Planches poissons. Incontournable pour qui aime le poisson.
  • MIAM
    Une fameuse pilote d'essai qui n'affirme jamais rien sans l'avoir démontré. Humour & rigueur scientifique
  • MIJO
    Le blog d'une épicurienne du Marais Poitevin
  • UN DIMANCHE à la CAMPAGNE
    Le beau style et la verve de Gracianne appliqués avec talent à la cuisine campagnarde
Blog powered by Typepad
Membre depuis 01/2005

ALENTEJO